Etude de la Fondation Européenne pour la Formation: Evolution des compétences pour un monde en évolution

05-03-2021
“Changing skills for a changing world” study

La Fondation Européenne pour la Formation (FEF) a lancé une nouvelle étude intitulée «  Changing skills for a changing world » (Evolution des compétences pour un monde en évolution).

Le rapport fournit une perspective sur les besoins en compétences dans un marché du travail en évolution dans les pays en développement et met en lumière les caractéristiques communes en termes de nouveaux besoins en compétences et l’avenir du travail dans différents pays.

Cette nouvelle étude est une collection d’articles de chercheurs de la FEF mais aussi de pays comme l’Egypte, Israël, le Liban et le Maroc. Elle indique que les emplois dans l’industrie manufacturière, la construction et l’agriculture sont ceux qui sont le plus exposés à l’automatisation et à la numérisation.

La polarisation de l’emploi est une tendance récurrente qui augmente l’écart entre les travailleurs hautement qualifiés et les travailleurs peu qualifiés. Les investissements dans l’infrastructure numérique et dans le remodelage des systèmes d’éducation sont nécessaires pour les pays afin de rivaliser sur le marché mondial et de s’adapter aux besoins émergents.

Traditionnellement les travailleurs se déplaçaient là où ils pouvaient trouver un employeur. Avec la globalisation, des employeurs ont délocalisé leurs entreprises là où ils pouvaient trouver de la main d’œuvre. Maintenant, de plus en plus d’emplois sont octroyés à ceux qui ont les compétences requises, quel que soit le lieu. Les compétences sont devenues le moteur des futurs marchés de l’emploi », a déclaré Cesare Onestini, directeur de la FEF lors de la présentation des résultats de cette publication.

Comme indiqué dans le rapport, 20% des travailleurs dans le voisinage de l’UE occupent des emplois pour lesquels ils sont surqualifiés, même si leurs compétences ne correspondent pas aux besoins des employés.

L’étude fournit des recommandations sur le moyen de résoudre cette incompatibilité, et le moyen d’adapter l’offre de compétences : au-delà de la restructuration du système éducatif, des services efficaces pour la transition entre l’école et l’emploi ainsi qu’un perfectionnement plus ciblé des compétences sont souhaitables.

Conjointement avec le rapport « Evolution des compétences pour un monde en évolution », la FEF a publié trois études de cas concernant Israël, la Turquie et le Maroc.

La Fondation Européenne pour la Formation est l’agence de l’UE qui soutient les pays du voisinage de l’UE dans la réforme de leur éducation, leur système de formation et de marchés de l’emploi.