Euromed Justice

EU flag

Durée du projet

2020-2023

Budget

5 millions d'euros

Implementing Partners

Eurojust
unsplash
unsplash

Brève description

Le programme Euromed Justice renforce le développement du concept de coopération durable dans le cadre d’une coopération judiciaire transfrontalière en matière pénale entre les Etats Membres de l’UE et les pays partenaires du Sud (Algérie, Egypte, Israël, Jordanie, Liban, Libye, Maroc, Palestine, Syrie et Tunisie, ci-après dénommés conjointement PPS).

Il renforce la coopération stratégique entre les autorités nationales chargées de faire appliquer la loi dans les PPS, mais aussi entre les PPS et les Etats Membres de l’UE et les agences de l’UE, avec l’implication directe d’Eurojust et le Réseau Judiciaire Européen (RJE).

Euromed Justice s’appuie sur les leçons apprises et les réalisations des phases précédentes du programme, et en particulier des principaux succès d’Euromed Justice IV.

Pays bénéficiaires: pays du Voisinage Sud

Objectifs

Objectif principal:

Contribuer à protéger les citoyens des pays voisins de l’UE contre des activités criminelles, en respectant l’état de droit et les droits de l’homme.

Objectif spécifique :

Renforcer la coopération stratégique en matière pénale judiciaire selon 3 axes : (1) entre les autorités nationales judiciaires dans les PPS ; (2) entre les PPS et les Etats Membres de l’UE et (3) avec les instances de coopération judiciaire de l’UE.

Activités en bref

Résultats attendus et activités en lien:

1.Mécanismes de coordination et de coopération durables :

-Réunions régulières de CrimEx (Groupe d’Experts en Criminologie ;

-Création du Réseau Judiciaire Euromed en criminologie ;

-Organisation du Forum Euromed des Procureurs Généraux ;

 

2.Renforcement de la plateforme régionale de formation :

-Création d’un référentiel pour tout le matériel de formation d’Euromed Justice ;

-Mise à jour du matériel de formation existant ;

-Organisation des formations spécifiques communes sur des questions thématiques pour les professionnels des pays partenaires du Sud et les Etats Membres de l’UE ;

-Financement des visites d’étude et des échanges ;

-Financement de la participation des professionnels des PPS au programme de formation d’autres plateformes ;

-Assistance technique Ad hoc sur la demande d’au minimum un PPS et un Etat Membre de l’UE.

3.Mise à jour et développement de nouveaux outils pratiques facilitant la coopération transfrontalière:

-Mise à jour continue des documents et des outils crimEx;

-Préparation de nouveaux documents CrimEx.

4.Soutien des activités de coopération transfrontalière communes:

-Facilitation de la coopération sur des cas transfrontaliers.

Imprimer en pdf