Le fonds SANAD, financé par l’UE, et la Banque du Caire renforcent leur partenariat face à la crise engendrée par la COVID-19

31-07-2020
SANAD logo
SANAD logo
Copyright: Sanad

Le Fonds SANAD pour les MPME (SANAD) a annoncé hier l’octroi d’un prêt de 15 millions de dollars à son partenaire Banque du Caire (BdC), qui les rétrocèdera à des micro, petites et moyennes entreprises (MPME), des producteurs agricoles et des institutions de microfinance (IMF) en Égypte. Cet investissement vise à renforcer la capacité de la banque à continuer d’allouer aux chefs d’entreprises et aux agriculteurs les liquidités dont ils ont tant besoin pour faire face aux difficultés économiques engendrées par la crise du coronavirus. 
Partenaire du SANAD depuis 2017, la Banque du Caire a démontré son engagement vis-à-vis de la mission du fonds, qui consiste à promouvoir la croissance économique et la création d’emplois en accordant des financements sur mesure aux chefs d’entreprises égyptiens. 

Le Fonds SANAD pour les MPME (SANAD) a été créé en 2011 pour favoriser le développement économique et la création d’emplois, en particulier pour les jeunes, au Proche-Orient et en Afrique du Nord en fournissant un financement par emprunt et par capitaux propres aux institutions financières locales qui prêtent de l’argent pour soutenir le développement des MPME et du logement. Le Mécanisme d’assistance technique de SANAD améliore les effets du fonds sur le développement ainsi que sa portée par le renforcement des capacités des institutions partenaires, le développement des infrastructures financières selon les principes des finances responsables et la R&D bien nécessaire.

 

Pour en savoir plus

Communiqué de presse

Le fonds SANAD – site internet