La Banque européenne pour la reconstruction et le développement et l’UE unissent leurs efforts pour stimuler le financement vert

03-07-2020
European Bank for Reconstruction and Development and EU join efforts to boost green finance
European Bank for Reconstruction and Development and EU join efforts to boost…
Copyright: EBRD

La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) et l’Union européenne renforcent leur soutien en faveur des investissements verts et de la résilience climatique en Égypte, au Maroc et dans les pays du partenariat oriental.

L’UE accordera un total de 61,3 millions d’euros de subventions à l’appui de trois programmes de la BERD qui aident les entreprises à investir dans l’efficacité énergétique, à réduire leur empreinte carbone, à intégrer des technologies vertes innovantes, à soutenir l’économie circulaire et à améliorer le cadre juridique applicable aux investissements dans l’efficacité énergétique et l’utilisation rationnelle des ressources.

En Égypte, une subvention de 24,8 millions d’euros de l’UE sera allouée au mécanisme de financement de l’énergie verte (Green Energy Financing Facility – GEFF) de la BERD, qui vise à soutenir les investissements dans le domaine de l’efficacité énergétique et des énergies renouvelables par l’intermédiaire d’institutions financières locales chargées d’accorder des prêts aux entreprises privées.

Au Maroc également, le GEFF bénéficiera d’une subvention de l’UE de 21,1 millions d’euros qui permettra aux entreprises locales d’investir dans les technologies vertes. Les bénéficiaires réduiront leurs coûts en mettant en œuvre des mesures d’adaptation au climat et des technologies axées sur l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables, ce qui contribuera également à améliorer leur compétitivité globale.

La BERD est un précurseur dans le financement de projets qui favorisent les énergies renouvelables et luttent contre le changement climatique. À ce jour, la BERD a conclu des accords d’investissements verts pour un montant de 34 milliards d’euros, financé plus de 1 900 projets verts et contribué à réduire les émissions de dioxyde de carbone de plus de 102 millions de tonnes.

 

Pour en savoir plus

Communiqué de presse