COVID-19 : le Fonds fiduciaire d’urgence de l’Union européenne pour l’Afrique améliore la sécurité alimentaire des migrants en Libye

14-05-2021
EUTF Africa
EUTF Africa
Copyright: @EUTF Africa

L’Union européenne (UE), l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) et le Programme alimentaire mondial (PAM) se sont associés dans le cadre du Fonds fiduciaire d’urgence de l’UE pour l’Afrique afin de contribuer à améliorer la sécurité alimentaire des migrants touchés par la pandémie de COVID-19 en Libye.  

Des équipes mobiles ont entamé la distribution de colis prêts à consommer aux migrants vulnérables à Zwara, Bani Waleed et Sebha, et poursuivront la distribution à Benghazi, Ghat, Tripoli et Qatroun dans les semaines à venir. Conçus pour répondre aux besoins et aux habitudes alimentaires des personnes touchées, les colis prêts à consommer comprennent des haricots en conserve, du thon en conserve, du halawa et des barres de dattes.

La Libye est le principal bénéficiaire du Fonds fiduciaire d’urgence de l’UE pour l’Afrique, avec une allocation totale de 455 millions d’euros. Plus de 50 % de ces fonds sont alloués à la protection des plus vulnérables, y compris dans le domaine de la santé et des actions ciblées sur la COVID-19. Un tiers est destiné à soutenir la stabilisation des municipalités situées le long des routes migratoires. Les fonds restants sont destinés à des actions visant à renforcer la recherche et le sauvetage et la lutte contre les réseaux de contrebande et de trafic.

 

Pour en savoir plus

Communiqué de presse