Rapport d’évaluation scientifique de l’UpM : Les risques liés aux changements climatiques et environnementaux dans la region Méditerranée

14-10-2019
Rapport d’évaluation scientifique de l’UpM : Les risques liés aux changements climatiques et environnementaux dans la region Méditerranée
Rapport d’évaluation scientifique de l’UpM

Depuis quelques temps, les changements climatiques s’intensifient et exacerbent les problèmes environnementaux du bassin méditerranéen qui sont causés par les effets combinés des modifications de l’utilisation des sols, de l’augmentation de la pollution et de la dégradation de la biodiversité. Dans la plupart des domaines d’impact (comme l’eau, les écosystèmes, la nourriture, la santé et la sécurité), les changements actuels et les futurs scenarios révèlent systématiquement d’importants risques accrus dans les décennies à venir. Les politiques de développement durable des pays méditerranéens doivent réduire ces risques et envisager des options d’adaptation. Cependant, ces derniers ne disposent pas actuellement des informations nécessaires pour le faire, notamment dans les régions les plus vulnérables du sud de la Méditerranée ou les systèmes d’observation systématique et les modèles d’impact sont plus rares.

Des efforts spécifiques sont actuellement mis en œuvre pour compiler les connaissances scientifiques existantes dans différentes disciplines afin de mieux comprendre les risques encourus. Ces efforts sont coordonnés par le réseau d’experts méditerranéens sur les changements climatiques et environnementaux (MedECC) avec le soutien de l’Union pour la Méditerranée et le Plan Bleu (Centre d’activités régionales du PNUE/PAM).

Ce document présente les conclusions préliminaires de l’évaluation.

L’objectif de ce rapport est de fournir la meilleure information scientifique sur les risques encourus par la région méditerranéenne en lien avec le changement climatique, de faciliter la prise de décision et d’aider à la réalisation des Contributions déterminées au niveau national dans le cadre de l’Accord de Paris, des Plans d’Adaptation nationaux et d’autres politiques, et de promouvoir la coopération régionale et concertée dans tous les domaines en lien avec le changement climatique et environnemental.