Un programme financé par l’UE sur la lutte contre la radicalisation et l’extrémisme violent partagera ses premiers résultats

24-01-2019
EU-funded programme on countering radicalization and violent extremism to share first results
EU-funded programme on countering radicalization and violent extremism to share…
Copyright: UNICRI

Une réunion, organisée par la députée européenne Ana Gomes en coopération avec l’UNICRI (Institut interrégional de recherche des Nations Unies sur la criminalité et la justice), se tiendra le 31 janvier au Parlement européen. L’objectif de cette réunion est d’engager un débat pratique et inclusif sur les moyens de mieux comprendre le phénomène de l’extrémisme violent, ses causes profondes et le niveau de la menace, ainsi que de mieux le prévenir et le combattre. L’événement sera l’occasion de promouvoir une formulation, une mise en œuvre, un suivi et une évaluation plus rationnels et cohérents des projets et programmes à travers l’UE.

Dans ce cadre, l’UNICRI partagera les observations et les premiers résultats d’un programme quadriennal financé par la DG NEAR de l’UE et intitulé « Lutte contre la radicalisation et l’extrémisme violent dans les régions du Sahel et du Maghreb ». Le programme comprend plus de 70 actions mises en œuvre au niveau local par des organisations de la société civile au Maroc, en Tunisie, en Libye, au Burkina Faso, au Tchad, au Niger, au Mali et en Mauritanie. Axées sur l’accès à la justice, l’inclusion, la cohésion sociale, l’indépendance économique et la résilience et l’engagement des communautés, les actions pertinentes du programme visent à s’attaquer aux principaux moteurs de l’extrémisme violent et à consolider des réponses cohérentes et efficaces.

 

Pour en savoir plus

Communiqué de presse