Présentation d’un système d’information sur l’action pour le climat à l’attention des principales parties prenantes au Liban

24-01-2018
ClimaSouth
ClimaSouth

Le ministère de l’environnement a organisé à Beyrouth, le 10 janvier 2018, une session de haut niveau consacrée à l’examen du système de gestion et d’information pour l’action en faveur du climat (Management and Information System for Climate Action – MISCA). Le système, présenté pour la première fois lors du Forum de l’énergie de Beyrouth et lors d’un évènement organisé en marge de la COP23, a été inclus dans le deuxième rapport biennal actualisé du Liban à la CCNUCC, en tant qu’élément central de sa stratégie visant à établir un cadre national sur le suivi, la notification et la vérification (SNV). MISCA est conçu pour aider les ministères compétents à suivre leurs propres progrès dans la réalisation des objectifs sectoriels et à faciliter le partage des informations. Au bout du compte, cela devrait renforcer l’efficacité et la transparence des efforts du Liban en matière de SNV. Le système d’information a été conçu en collaboration avec le ministère libanais de l’environnement (MdE), le ministère libanais de l’énergie et de l’eau (MdEE) et le Centre libanais pour la conservation de l’énergie (Lebanese Center for Energy Conservation – LCEC), avec le soutien du projet ClimaSouth financé par l’UE. Il est prévu qu’au cours de la mise en œuvre, le partenariat sera étendu à d’autres ministères techniques tels que le ministère de l’agriculture et le ministère des travaux publics et des transports.

À l’ouverture de la session, Samar Malek, chef par intérim du service des technologies environnementales au ministère de l’environnement et du point focal de la CCNUCC, a souligné l’importance de « jeter des ponts » entre les ministères compétents engagés dans le processus de CDN en vue d’atteindre avec succès les objectifs de Paris. La session était fondamentale pour recueillir les commentaires des homologues sur la fonctionnalité du système. Ce fut également l’occasion de renforcer l’adhésion politique, les ministères concernés étant sur le point de formaliser un mémorandum d’accord qui guidera la coopération dans l’utilisation de cet instrument. Aurore Feghaly, directrice générale de la direction du pétrole au ministère de l’énergie et de l’eau, a exprimé l’engagement du MdEE à collaborer avec le MdE pour améliorer la transparence nationale de l’action pour le climat.

Le projet ClimaSouth soutient l'action pour le climat dans les pays du sud de la Méditerranée en les assistant dans leurs efforts de transition vers une économie sobre en carbone et de renforcement de leur résilience climatique. Lancé en 2013, ce projet est financé par l'Union européenne. Les parties prenantes clés sont les services techniques gouvernementaux aux niveaux opérationnel et politique, les décideurs et les représentants de la société civile.

 

Pour en savoir plus

Communiqué de presse

ClimaSouth Site web