L’UE encourage les investissements en Méditerranée

16-03-2018
EU Neighbours South
EU Neighbours South

Le projet EUROMED Invest, financé par l’UE, a publié un Guide des Entreprises qui aide les investisseurs étrangers et les guide sur la manière d’investir dans la région du Sud de la Méditerranée.

Aperçu des opportunités d’affaires, exemples de projets menés par des opérateurs étrangers et événements d’affaires en Algérie, en Egypte, en Israël, en Jordanie, au Liban, au Maroc, en Palestine et en Tunisie… autant d’informations qui accéléreront la prospection.

Conçu comme une boîte à outils, ce guide cible cinq secteurs clés analysés au travers d’un aperçu régional et de 8 mappings nationaux détaillant les opportunités à saisir et les contacts utiles.

Pourquoi investir en Méditerranée ? Le Business Guide EUROMED Invest passe au crible 5 secteurs stratégiques :

Agroalimentaire

Le sud de la Méditerranée dispose d’atouts majeurs pour renforcer son secteur agroalimentaire et attirer des opérateurs étrangers : conditions agro-climatiques variées permettant une production diversifiée, main d’œuvre compétitive, importants débouchés locaux et régionaux, volonté politique forte de développer le secteur et d’accompagner sa montée en gamme et enfin excellente réputation culinaire avec des produits du terroir emblématiques de la diète méditerranéenne, pour lesquels il existe une demande internationale et interne croissante. Le Business Guide EUROMED Invest met en avant les niches les plus intéressantes dans chaque pays de la région.

Energies renouvelables

Les énergies renouvelables sont encore peu exploitées alors que l’Europe et les pays du Sud de la Méditerranée représentent à eux seuls 17 des 40 pays les plus attractifs pour le secteur d’après le baromètre mondial établi annuellement par le cabinet d’audit EY. Des objectifs ambitieux ont été adoptés à l’horizon 2030 et les conditions sont réunies pour le décollage du secteur, en premier lieu pour le solaire et l’éolien.

Industries culturelles et créatives

Les Industries culturelles et créatives (ICC), qui occupent une place centrale dans l’économie et la compétitivité européenne, avec plus de 4 % du PIB de l’Union européenne, connaissent une croissance rapide en Méditerranée. La région peut se prévaloir de nombreux atouts: patrimoine culturel riche et encore peu valorisé, jeunesse et classe moyenne émergente avides de culture, ouverture graduelle du secteur audiovisuel, développement des infrastructures télécoms et stimulation de la production artistique liée aux printemps arabes.

Tourisme

Les pays du sud de la Méditerranée offrent un formidable potentiel de développement touristique : le nombre de visites a quadruplé entre 1990 et 2010, année record avec plus de 50 millions de visiteurs accueillis essentiellement par l’Égypte, le Maroc, la Syrie, la Tunisie et la Jordanie. Les révolutions de 2011 ont freiné cette hausse, mais les fondamentaux restent solides. À moyen terme, le défi réside dans la construction d’un nouveau modèle de tourisme, qui permet d’offrir aux visiteurs une qualité de séjour à la hauteur des richesses de la région.

Transport et logistique

Les pays MED se situent sur les grands itinéraires mondiaux de transport, à la croisée entre Europe, Afrique, Moyen-Orient et Asie via le Canal de Suez. Ils offrent aux opérateurs de transport et de logistique des marchés à fort réservoir de croissance du fait de leurs dynamiques nationales de diversification économique, de croissance des exportations et de hausse de la demande domestique, et de leurs ressources humaines compétitives et qualifiées.

Le Business Guide EUROMED Invest a été publié en décembre 2017 dans le cadre de l’Intelligence économique EUROMED Invest qui bénéficie de l’aide financière de l’Union européenne.

 

Pour en savoir plus

Communiqué de presse

Euromed Invest – Site internet