L’organisation INTERPOL, soutenue par l’UE, cible la mobilité des terroristes et les armes illicites au Proche-Orient et en Afrique du Nord

11-10-2018
Interpol
Interpol
Copyright: ©European Union

Une opération menée par INTERPOL pour perturber les mouvements d’armes illicites au Proche-Orient et en Afrique du Nord a abouti à 115 arrestations et à la saisie d’armes à feu, de drogues et d’espèces.

L’opération Trigger IV s’est déroulée dans quatre pays de la région : en Iraq, en Jordanie, au Liban et au Maroc. Des contrôles ont été menés dans des points chauds de trafic connus, notamment aux frontières terrestres, aériennes et maritimes.

Plus de 20 000 vérifications ont été effectuées dans les bases de données mondiales d’INTERPOL au cours de l’opération qui a duré neuf jours (du 18 au 26 septembre), notamment celles concernant les personnes recherchées, les documents de voyage volés et perdus, les véhicules automobiles volés, la reconnaissance faciale et les terroristes présumés ou connus, lesquelles ont donné cinq résultats positifs.

INTERPOL est la plus grande organisation internationale de police au monde et bénéficie, entre autres, du soutien de l’Union européenne.

 

Pour en savoir plus

Communiqué de presse