Le projet meetMED, financé par l’UE, organise un atelier pour mettre en évidence les risques et les obstacles au financement de l’efficacité énergétique et des sources d’énergies renouvelables en Méditerranée

04-12-2019
Blue solar panel
Blue solar panel
Copyright: meetMED

Le projet meetMED, financé par l’UE, organise un atelier sur le climat d’investissement en matière d’efficacité énergétique (EE) et d’énergies renouvelables (ER) dans certains pays méditerranéens. Celui-ci se tiendra le 4 décembre à Rome, en Italie.

L’atelier a pour objectif de présenter les rapports élaborés par meetMEd sur le climat d’investissement dans le secteur énergétique, la structure du marché énergétique, les modèles commerciaux efficaces et le cadre législatif des investissements dans l’EE et les sources d’énergies renouvelables (SER) en Algérie et en Palestine. Dans le cadre de ce projet, une étude a été menée et des informations actualisées ont été recueillies au sujet de l’économie nationale de l’Algérie et de la Palestine, deux pays cibles représentatifs de meetMED. Le but était d’examiner les causes profondes qui sont à l’origine des risques et des obstacles politiques et réglementaires concernant le financement de l’EE et des SER, lesquels affectent le climat des investissements dans la plupart des pays de la Méditerranée. Les données recueillies ont été compilées dans deux rapports de meetMED sur les pays d’investissement, afin de dresser un état des lieux actualisé sur les marchés de l’EE et des SER en Algérie et en Palestine.

La présentation des rapports se déroulera en présence des représentants des secteurs public et privé, des institutions financières et des banques, des experts et chercheurs, des organisations régionales et internationales, ainsi que de la société civile. Les solutions envisageables pour combler les lacunes législatives et institutionnelles seront examinées.

Le projet financé par l’UE meetMED – L’atténuation comme instrument de la transition énergétique en Méditerranée - favorise la transition énergétique en Méditerranée, en contribuant à une sécurité renforcée de l’approvisionnement énergétique, des actions renforcées d’atténuation du changement climatique et la promotion de sources d’énergie renouvelable et d’efficacité énergétique aux niveaux régional et national.

 

Pour en savoir plus

Communiqué de presse

meetMED