L’Agence européenne de garde-frontières et de garde-côtes organise un atelier d’analyse des risques en Algérie

18-09-2019
EU Border and Coast Guard Agency holds risk analysis workshop in Algeria
EU Border and Coast Guard Agency holds risk analysis workshop in Algeria
Copyright: Frontex

La semaine dernière, Frontex, l’Agence européenne de garde-frontières et de garde-côtes, a organisé un atelier conjoint sur l’analyse des risques et la criminalité transfrontalière à Alger, en Algérie, en coopération avec le Mécanisme de coopération policière de l’Union africaine (AFRIPOL). L’événement s’est déroulé dans le cadre du projet « EU4BorderSecurity », financé par l’Instrument européen de voisinage.
Au cours de cet atelier de trois jours, plus de 40 participants originaires de 13 pays et représentant l’Afrique du Nord et les pays du processus de Nouakchott, les organes de l’Union africaine, la Commission européenne, le Service européen d’action extérieure (SEAE) et d’autres agences européennes ont ainsi débattu de l’analyse des risques et de son rôle dans la lutte contre le terrorisme et la criminalité transfrontalière dans l’UE, en Afrique du Nord et dans la région sahélo-saharienne.
L’atelier, organisé avec le soutien de l’agence répressive de l’UE, Europol, et du Collège européen de police, Cepol, a fait la preuve que Frontex et AFRIPOL s’engagent à renforcer leur partenariat en matière de lutte contre la criminalité transfrontalière. Il a également mis en lumière le fait que l’échange d’informations est essentiel pour renforcer la lutte contre la traite des êtres humains, comme le prévoit le dialogue continental Union africaine-UE en matière de migrations.

L’objectif global du projet de l’UE pour la Sécurité des Frontières (EU4Border Security) est de contribuer à l’amélioration de la sécurité aux frontières dans le Voisinage Sud, à travers une coopération bilatérale et régionale, tout en facilitant le déplacement des voyageurs légaux.

 

Pour en savoir plus

Communiqué de presse