La sécurité au centre des préoccupations de la réunion du ministre libyen de l’Intérieur et du chef d’INTERPOL

10-09-2019
Security tops agenda in Libyan Interior Minister and INTERPOL Chief meeting
Security tops agenda in Libyan Interior Minister and INTERPOL Chief meeting
Copyright: INTERPOL

Le ministre libyen de l’Intérieur, Fathi Bashagha, a rencontré le Secrétaire général d’INTERPOL, M. Jürgen Stock, à Lyon (France), pour discuter d’un certain nombre de questions de criminalité et de sécurité.

Le ministre a également eu des entretiens avec d’autres hauts responsables d’INTERPOL, en particulier sur le trafic de migrants, la traite des êtres humains et le renforcement des capacités policières.

La visite a essentiellement porté sur l’échange d’informations, par l’intermédiaire du Bureau central national d’INTERPOL à Tripoli, sur les membres de Daech et les groupements internationaux à l’origine du trafic de migrants vers la Méditerranée. Il a été convenu que la recherche de liens entre ces groupes et d’autres régions était une priorité absolue pour une action conjointe.

INTERPOL a déployé un certain nombre d’équipes en Libye en 2018 et 2019 pour aider les autorités nationales à mettre en œuvre le projet FIRST (Facial Imaging, Recognition, Searching and Tracking – imagerie et reconnaissance faciales, recherche et suivi de visages).

La Libye participe également au projet « Sharaka » d’INTERPOL, qui porte sur l’échange mondial d’informations pour détecter et intercepter les membres des réseaux terroristes grâce à la technologie, au renforcement des capacités et aux opérations policières.

 

Pour en savoir plus

Communiqué de presse

Projet Sharaka