La Mission d’observation électorale de l’UE souligne la place prépondérante de la Tunisie sur la scène démocratique régionale

16-10-2019
MOE UE chief Fabio Massimo Castaldo
MOE UE chief Fabio Massimo Castaldo
Copyright: EU Delegation to Tunisia

« Le second tour de l’élection présidentielle le 13 octobre s’est déroulé dans le calme et les opérations électorales ont été conduites avec efficacité et transparence, » a souligné la Mission d’observation électorale de l’Union européenne (MOE UE) en Tunisie, qui a déployé le jour du scrutin 75 observateurs dans 401 bureaux de vote. 

« La bonne tenue du scrutin conforte la place prépondérante que la Tunisie occupe sur la scène démocratique régionale depuis 2011 », a souligné Fabio Massimo Castaldo, chef de la MOE UE.

La Mission a évalué positivement les opérations de vote et de dépouillement dans une large majorité des bureaux observés. Les représentants des candidats, de même que les observateurs nationaux présents dans 42 % des bureaux de vote, ont généralement pu travailler sans entrave dans les bureaux de vote et centres de collecte observés par la MOE UE.

Durant la période de campagne, l’accès direct des deux candidats aux médias était limité. L’unité de monitoring de la MOE UE a relevé des infractions, notamment sur Nessma TV, la chaîne dont le candidat Nabil Karoui est actionnaire. De plus, la Mission a observé lors du silence électoral 113 publicités payantes en ligne en faveur des candidats, en infraction avec la réglementation. 

La Mission d’observation électorale de l’Union européenne restera présente en Tunisie jusqu’à publication des résultats définitifs des élections présidentielle et législatives, et présentera ultérieurement un rapport final sur l’ensemble du processus, assorti de recommandations pour le renforcement des scrutins futurs.

 

Pour en savoir plus

Communiqué de presse