Fonds fiduciaire d’urgence de l’UE pour l’Afrique : nouvelles actions pour lutter contre le trafic d’êtres humains, protéger les populations vulnérables et stabiliser les communautés en Afrique du Nord

13-12-2019
Emergency Trust Fund for Africa, North Africa Window
Emergency Trust Fund for Africa, North Africa Window
Copyright: eeas.europa.eu

L’Union européenne — par l’intermédiaire du volet « Afrique du Nord » de son fonds fiduciaire d’urgence pour l’Afrique — a adopté quatre nouvelles actions liées à la migration, pour un montant de 147,7 millions d’euros au total, par lesquelles elle entend aider le Maroc à lutter contre la traite des êtres humains et la migration irrégulière ; améliorer les conditions de vie au sein des communautés libyennes et protéger les réfugiés et les migrants vulnérables bloqués en Libye par une politique de retours volontaires ; ainsi que proposer aux travailleurs des possibilités de migration et de mobilité en Afrique du Nord.

Le commissaire au voisinage et à l’élargissement, Olivér Várhelyi, a tenu à ce sujet les propos suivants : « Grâce à ce nouveau train de mesures, nous approfondissons notre partenariat avec le Maroc afin de freiner encore plus les arrivées irrégulières via la route de la Méditerranée occidentale et d’empêcher que des personnes ne prennent des risques qui pourraient leur être fatals. Nos programmes en Libye répondent aux besoins des communautés locales, tout en proposant aux migrants bloqués dans ce pays des solutions sûres sous la forme de retours volontaires. Enfin, nous soutenons la migration et la mobilité des travailleurs ».

Ce nouveau train de mesures portera les fonds engagés au titre du volet « Afrique du Nord » à un total de 807 millions d’euros, répondant à multiples besoins constatés dans l’ensemble de la région.

 

Pour en savoir plus

Communiqué de presse