Égypte : la Banque européenne pour la reconstruction et le développement finance l’un des plus grands parcs éoliens d’Afrique

13-08-2019
Egypt: European Bank for Reconstruction and Development provides funds to one of the biggest windfarms in Africa
Egypt: European Bank for Reconstruction and Development provides funds to one…
Copyright: EBRD

La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) renforce son soutien aux énergies renouvelables en Égypte en allouant des fonds à l’un des plus grands parcs éoliens d’Afrique.

Un investissement conjoint de 252 millions de dollars de la BERD, de la Société financière internationale (SFI) et de l’Overseas Private Investment Corporation (OPIC) financera un nouveau parc éolien de 250 MW dans le golfe de Suez.

Le site fournira de l’énergie propre à un tarif non subventionné inférieur au coût de l’énergie conventionnelle et permettra de réduire de 550 000 tonnes par an les émissions de CO2.  Le projet s’appuie sur le succès du complexe solaire égyptien de Benban (1,5 GW), en voie d’achèvement, qui est également financé par le secteur privé et dont la BERD est le principal bailleur de fonds.

La réforme du secteur de l’énergie est au cœur de la transition économique de l’Égypte. Le pays dispose d’un énorme potentiel en matière d’énergies renouvelables, en particulier pour ce qui est de l’éolien et du solaire. Ces dernières années, la BERD a collaboré étroitement avec les autorités pour créer un environnement réglementaire et tarifaire qui rend les investissements dans les énergies renouvelables attrayants et commercialement rentables.

L’Égypte est un membre fondateur de la BERD. Depuis le début de ses opérations en Égypte en 2012, la Banque a investi près de 5 milliards d’euros dans 93 projets dans ce pays. En 2018, la Banque a connu une année record en Égypte, celle-ci étant le principal pays d’opération de la BERD en termes de nouveaux engagements.

 

Pour en savoir plus

Communiqué de presse

BERD - Site internet