Discours de Federica Mogherini lors du débat en plénière du Parlement européen sur la situation dans la région du Moyen-Orient dans son ensemble, notamment la crise en Iran, en Iraq et au Liban

02-12-2019
Federica Mogherini at the European Parliament plenary debate on the situation in the broader Middle East region, including the crises in Iran, Iraq and Lebanon
Federica Mogherini at the European Parliament plenary debate on the situation…
Copyright: European Parliament

Voici quelques extraits du discours de Federica Mogherini lors du débat en plénière du Parlement européen sur la situation dans la région du Moyen-Orient dans son ensemble :

Permettez-moi de dire quelques mots sur le Liban, où les protestations ont conduit à la démission du Premier ministre. Le Liban est un partenaire privilégié de l’Union européenne – et il occupe une place toute particulière dans notre cœur.

Aujourd’hui, le peuple libanais réclame une bonne gouvernance, une bonne gouvernance et une bonne gouvernance, au-delà des clivages confessionnels. Cela est réellement inspirant, comme l’est souvent la société libanaise. Il est impératif de répondre aux exigences du peuple libanais, tout en préservant la paix et la stabilité que le Liban a si difficilement instaurées ces dernières années.

Cela exige avant tout la formation rapide d’un gouvernement opérationnel capable d’assurer la stabilité politique et économique, suivie par la mise en œuvre rapide et résolue de réformes efficaces sur la gouvernance et la corruption, dans le droit fil des aspirations du peuple libanais.

Cette période peut devenir en quelque sorte une occasion de réaliser les réformes dont le Liban a un besoin si urgent, tout en préservant la stabilité et la résilience de ce pays.

Permettez-moi d’ajouter quelques mots sur un point qui ne constitue pas notre priorité ce soir, mais qui est toujours bien présent. N’oublions pas que l’ensemble du Moyen-Orient est une région incroyablement fragile.

Chacun de ces pays [Israël, Palestine, Syrie, Liban, Iraq] devra trouver sa propre voie pour surmonter les difficultés qu’il rencontre actuellement. Personne ne peut le faire pour eux. Toutefois, l’Union européenne continuera à soutenir le dialogue et à appuyer les réformes.

Il s’agit d’une des régions les plus proches de nous, je dis souvent qu’il s’agit de notre région commune, et l’Union européenne poursuivra son engagement en tant que partenaire fiable et force pour la paix au Moyen-Orient.

Je vous remercie.

 

Pour en savoir plus

Discours intégral

Vidéo