Birgit Loeser, commandante adjointe des opérations civiles : les crimes environnementaux deviennent un nouveau domaine d’intérêt

09-10-2019
Deputy Civilian Operations Commander Birgit Loeser: Environmental crimes become a new area of interest
Deputy Civilian Operations Commander Birgit Loeser: Environmental crimes become…
Copyright: EUPOL COPPS

Birgit Loeser, chef d’état-major/commandante adjointe des opérations civiles, s’exprimait en marge d’une visite de trois jours la semaine dernière à EUPOL COPPS, la mission de politique de sécurité et de défense commune (PSDC) créée en 2006 pour aider l’Autorité palestinienne à renforcer ses institutions, avec un accent particulier sur les réformes du secteur de la sécurité et de la justice dans les domaines de la police et de la justice pénale.

Elle était à la tête d’une équipe de 21 membres représentant les chefs d’état-major, leurs adjoints et d’autres collègues de la capacité civile de planification et de conduite (CPCC), la structure permanente responsable d’une conduite opérationnelle autonome des opérations civiles de PSDC. « Nous avons discuté de questions transversales. La criminalité environnementale, par exemple, est un sujet qui pourrait être abordé. En ce moment, tout est axé sur le changement climatique », a déclaré Mme Loeser. « À Bruxelles, l’une de nos discussions actuelles dans la grande famille de la PSDC concerne, par exemple, les mesures que nous pourrions prendre pour réduire l’empreinte écologique de nos missions », a-t-elle ajouté. Elle a précisé que les ressources humaines « constituent un sujet important », en plus de l’analyse comparative et de l’établissement de rapports sur les missions et les aspects de genre.

Cet été, la police civile palestinienne, l’autorité chargée de la qualité de l’environnement et les procureurs du bureau du procureur général ont renforcé leur capacité à lutter contre les crimes environnementaux et à poursuivre leurs auteurs. La Mission a lancé une série de mesures d’appui pour aider l’Autorité palestinienne à gérer le fardeau environnemental croissant qui pèse sur la société palestinienne. Un nouvel expert de l’environnement devrait rejoindre prochainement la Mission. « L’environnement dans les zones de conflit et ici, en Palestine et à Israël, serait une question importante à laquelle nous pourrions nous attaquer et apporter notre aide ».

 

Pour en savoir plus

Communiqué de presse