SOLiD – Projet pilote pour la promotion du dialogue social dans le Voisinage du Sud de la Méditerranée

SOLiD logo

Durée du projet

2016-2018

Budget

3,75 millions d'euros

Réseaux sociaux

SOLiD
SOLiD

Brève description

SOLiD est un programme pionnier dont l’objectif final est la promotion d’un dialogue social dynamique, inclusif et renforcé via le développement des capacités des syndicats et de leurs homologues des organisations patronales et les organisations de la société civile. Le projet vise également la promotion d’un dialogue civique et multipartite entre les partenaires sociaux dans les trois pays cibles : la Tunisie, la Jordanie et le Maroc, dans la perspective des changements politiques majeurs qui ont eu lieu dans la région du Sud de la Méditerranée depuis 2011.

Pays bénéficiaires: Jordanie, Maroc et Tunisie.

Objectifs

Les objectifs du projet sont :

- Le lancement d’un environnement favorable au dialogue social ;

- La promotion d’une communauté de pratique via l’échange des bonnes pratiques et des modèles de dialogue social innovant soutenus par la région UE-Méditerranée du Sud ;

- Une sensibilisation accrue de la situation économique et sociale dans les trois pays cible ;

- L’évaluation des leviers d’institutionnalisation du dialogue social basé sur une coopération améliorée entre les partenaires sociaux.

Activités en bref

Les principales activités mises en place par SOLiD sont les suivantes :

- Ateliers de renforcement de capacités : ils visent à sensibiliser les partenaires sociaux sur le rôle majeur du dialogue social dans la région.

- Etudes analytiques et de recherche : un ensemble d’actions et de stratégies pour venir en soutien au développement et à l’avancement des opérations.

- Echange d’expérience et séminaires d’échange : une activité essentielle pour la compréhension mutuelle et un outil enrichissant pour faire face aux conflits d’intérêt apparents.

- Discussions thématiques : brainstorming sur les approches innovantes et les défis du dialogue social.

- Dialogue avec la société civile et les autorités locales : un moyen efficace d’apporter de l’innovation et un nouveau savoir-faire au projet.

- Bases de données et expérience et expertise accumulées : un atout pour le travail sur le dialogue social à venir dans la région.

- Actions de communication : un ensemble d’activités de support pour le projet incluant : structures de conseil et de gestion, monitoring et évaluation, plan de communication et actions de visibilité et matériel pour les activités, résultats.

- Conférences pour améliorer la communauté de pratique : promouvoir le dialogue social entre l’UE et les partenaires sociaux et les institutions du dialogue social dans le Sud.

Partenaires en charge de l’exécution du projet:

- la Confédération Syndicale Internationale – CSI

- la Confédération Internationale des Syndicats Arabes - CISA

- L’Union Méditerranéenne des Confédérations d’Entreprises – BUSINESSMED

- le Réseau des ONG arabes pour le développement – ANND

- l’Institut Syndical Italien pour la Coopération au Développement – ISCOS

- le Conseil Economique, Social et Environnemental du Maroc – CESE Maroc

- le Réseau européen des ONG – SOLIDAR

- le Conseil National du Travail – CNT Belgique

- l’Institut Projet Sud – Italie

- l’Association industrielle Portugaise - AIP

Imprimer en pdf