IEV SEIS SUD II – Mise en oeuvre des principes et pratiques du système de partage d’informations sur l’environnement (SEIS) dans la région de la PEV-Sud

EU flags

Durée du projet

2016-2020

Budget

1,8 millions d'euros
EU Maritime and Fish
EU Maritime and Fish

Brève description

Le mécanisme de soutien SEIS Sud II cherche à contribuer à la réduction de la pollution marine en Méditerranée en développant un Système de Partage d’Informations sur l’Environnement (SEIS) qui encourage la production régulière et le partage de données environnementales, d’indicateurs et d’information de qualité.

Pays bénéficiaires: Algérie, Egypte, Israël, Jordanie, Liban, Libye, Maroc, Palestine, Tunisie

Objectifs

L’objectif général est de contribuer à réduire la pollution marine. L’objectif spécifique de l’action est d’améliorer la disponibilité des informations environnementales pertinentes pour une prise de décision efficace et basée sur les connaissances dans la région de la PEV-Sud.

    Activités en bref

    Le travail sera structuré autour des six modules de travail ci-dessous et 4 groupes thématiques :

    1. Appui aux pays : renforcer les capacités nationales en répondant aux besoins particuliers des pays et en contribuant à la cohérence régionale. Les besoins et l’engagement des pays seront traduits dans le plan de travail national SEIS convenu, lequel sera une condition préalable à l’allocation d’un soutien dédié aux différents pays.

    2. Indicateurs et évaluations : assurer la production régulière d’indicateurs, convenus au niveau régional dans le cadre du projet IPEV-SEIS, et d’évaluations pertinentes pour informer et suivre les progrès de l’initiative Horizon 2020 et contribuer à atteindre les objectifs des autres modules de travail.

    3. Données et statistiques : assurer la production et le partage en temps opportun de statistiques et de données relatives aux priorités thématiques de l’initiative Horizon 2020, harmonisées et évaluées en termes de qualité.

    4. Infrastructure et gestion des données (système d’information commun) : créer et maintenir des systèmes d’information environnementaux régionaux et un partage des données, conformément à la mise en place progressive du SEIS.

    5. Visibilité et communication : assurer une forte visibilité des actions mises en œuvre et une communication active avec les principaux partenaires du projet et au-delà.

    6. Coordination et gestion : assurer une mise en œuvre effective et harmonieuse des activités du projet, y compris la gestion et l’administration du projet, ainsi qu’une communication régulière avec les partenaires et les initiatives concernés.

    Partenaires en charge de l’exécution : AEE (Agence européenne pour l’environnement), UNEP/MAP (Programme des Nations Unies pour l’Environnement / Plan d’action pour la Méditerranée)

    Imprimer en pdf