Journée de la mémoire de l’Holocauste : déclaration du Haut représentant/vice-président de l’UE, Josep Borrell

28-01-2021
EU,  Holocaust Remembrance Day
EU, Holocaust Remembrance Day
Copyright: ©European Union

En pleine pandémie de coronavirus, nous avons vu comment, parallèlement au virus, la haine contre de nombreuses minorités dans le monde s’est intensifiée, notamment à travers la prolifération des théories de conspiration antisémite et des discours de haine contre les juifs, en particulier sur les réseaux sociaux.

Nous avons vu également à quel point persistent les théories méprisables visant à discréditer l’Histoire par la négation de l’Holocauste, y compris en Europe. L’Union européenne continuera à se mobiliser pour que nous agissions avec détermination, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de nos frontières, contre l’antisémitisme et la discrimination, en mettant en œuvre sa prochaine stratégie de lutte contre l’antisémitisme et son plan d’action en faveur des droits de l’homme et de la démocratie (2020-2024) adopté récemment. Jamais nous n’accepterons ou ignorerons le négationnisme et nous lutterons fermement contre toute forme d’antisémitisme, d’intolérance, de harcèlement ou de violence à l’égard de toute personne ou communauté fondée sur l’origine ethnique, la religion ou les convictions.

Le meilleur antidote contre l’antisémitisme reste la connaissance. L’UE continuera d’œuvrer au sein du système multilatéral, en particulier des Nations Unies, pour maintenir des politiques de commémoration efficaces, protéger la liberté de religion ou de conviction, prévenir les génocides, préserver les sites historiques et religieux, et promouvoir l’éducation, la documentation et la recherche sur l’Holocauste. Nous avons une responsabilité envers les victimes, les survivants et les générations futures.

 

Pour en savoir plus

Communiqué de presse