Stop à la violence à l'égard des femmes : déclaration de la Commission européenne et de la haute représentante

25-11-2019
Stop violence against women
Stop violence against women
Copyright: ©European Union

Dans la perspective de la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, qui a lieu le 25 novembre, la Commission européenne et la haute représentante, Mme Federica Mogherini, ont fait la déclaration suivante:

«La violence à l'égard des femmes et des filles constitue une agression contre l'humanité tout entière et ne devrait pas avoir sa place, ni en Europe ni ailleurs dans le monde. Cependant, nous savons tous qu'en dépit de nos efforts, nous sommes encore loin d'avoir gagné ce combat.

La violence à l'égard des femmes se manifeste partout; celles-ci ne sont en sécurité nulle part, pas même au sein de leur foyer. Bien au contraire. Les femmes sont des cibles, à leur domicile et sur leur lieu de travail, à l'école et à l'université, dans la rue, dans le cadre des déplacements de populations et des migrations et, de plus en plus, en ligne, avec la cyberviolence et les discours de haine.

Dans les pays en développement, une fille sur trois est mariée avant d'avoir atteint l'âge de 18 ans. Au moins 200 millions de femmes et de filles ont subi des mutilations génitales féminines, qui sont encore pratiquées dans environ 30 pays.

L'UE est déterminée à continuer à œuvrer sans relâche avec ses partenaires pour renforcer les cadres juridiques et les institutions, à soutenir le développement et l'éducation, à améliorer les services aux survivantes, à agir sur les causes profondes de la violence et à promouvoir l'autonomisation des femmes. »

 

Pour en savoir plus

Déclaration