Plus d’un demi-milliard d’euros d’investissements européens pour stopper le VIH, la tuberculose et le paludisme

14-10-2019
EU investment to stop HIV, tuberculosis and malaria
EU investment to stop HIV, tuberculosis and malaria
Copyright: ©European Union

La semaine dernière, le commissaire chargé de la coopération internationale et du développement, Neven Mimica, a annoncé une contribution de 550 millions d’euros pour la période 2020-2022 afin de soutenir l’action du Fonds mondial visant à mettre fin aux épidémies de VIH, de tuberculose et de paludisme dans le monde. La commissaire Mimica a fait cette annonce à Lyon, où des dirigeants mondiaux se réunissaient à l’occasion de la conférence des donateurs du Fonds organisée par le Président français, Emmanuel Macron. Cela fait suite à l’annonce initiale faite par Donald Tusk lors de la réunion du G7 il y a un mois.

L’engagement total de 550 millions d’euros représente une augmentation de 15 % par rapport à l’engagement précédent de l’UE, d’un montant de 475 millions d’euros pour la période 2017-2019.  Grâce à des augmentations similaires des engagements d’autres donateurs majeurs, le Fonds mondial est en passe d’atteindre son objectif ambitieux de 14 milliards de dollars.

L’Union européenne est le sixième donateur du Fonds mondial et, depuis 2002, elle y a contribué à hauteur de plus de 2 milliards d’euros.

 

Pour en savoir plus

Communiqué de presse