L’Union européenne et le Conseil de l’Europe unis contre la peine de mort

10-10-2019
European Union
European Union
Copyright: ©European Union

La haute représentante de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et de la secrétaire générale du Conseil de l'Europe ont publié une déclaration commune à l’occasion de la journée européenne et mondiale contre la peine de mort le 10 Octobre.

La déclaration réitère l’opposition des deux organisations au recours à la peine de mort en tout temps et en toutes circonstances. Elle souline le fait que la peine de mort est un châtiment cruel, inhumain et dégradant et est contraire au droit à la vie. Elle ne représente pas la justice, mais une vengeance, et son abolition contribue au renforcement de la dignité humaine.

L’UE et le Conseil de l’Europe encouragent tous les pays à adhérer à l'Alliance mondiale pour un commerce sans torture, qui rassemble actuellement 62 États ayant pris l'engagement de limiter les échanges de biens utilisés pour infliger la peine capitale ou la torture. Une coopération mondiale contre la peine de mort peut être à l'origine du changement. Elle contribuera également à lutter contre la criminalité organisée internationale, étant donné que les États qui ont aboli la peine de mort n'extraderont généralement pas des suspects vers des pays où ils risqueraient la peine capitale.

 

Pour en savoir plus

Déclaration commune